Tour de la Garde
>>
Accueil
>
Randonnée pédestre
>
Tour de la Garde
Volx

Tour de la Garde

Espace naturel protégé
Histoire et patrimoine
Moyen
3h30
8,8km
+424m
-424m
Boucle
PR
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le tour de la Garde est un bel itinéraire de randonnée qui vous conduira, à travers la garrigue typique du Luberon, au site d'escalade de Volx puis au sommet de la Garde où les panoramas plongent le regard sur la vallée de la Durance et le pays de Lure.
Depuis le centre-ville de Volx, joli village du Luberon oriental, le chemin monte progressivement en passant devant les ruines du château datant du XIIIe siècle. Le sommet de la Garde, ancien oppidum romain dont on peut encore observer les traces des murs de protection et des tours de surveillance, offre une vue panoramique sur la vallée. En redescendant l’itinéraire traverse différents types de végétation tels que le pistachier térébinthe ou le chêne kermès, puis le chemin prend la combe de Sarzen pour revenir à travers la fraîcheur de ses bois vers le village de Volx.

Les 4 patrimoines à découvrir
Loisirs

Site d'escalade de Volx

Il fut un temps, à la fin des années 80 et début des années 90, où la grotte de Volx et ses voies cotées en 8 était l’un des sites phares de l’escalade française et même mondiale! Aujourd’hui le site propose 14 secteurs équipés et près de 130 voies adaptées à tous les niveaux. Pour la sauvegarde de l’environnement et la protection du biotope, les secteurs à droite de la falaise sont interdits.
Le topoguide d’escalade Bléone – Durance, édité par le CD FFME04, présente toutes les voies d’escalade de Volx.
lire la suite
Faune

Chamois des collines volxiennes

Familier de nos collines depuis environ 15 ans, le chamois est venu coloniser naturellement le Luberon Oriental. En effet, ce milieu qui alterne espaces boisés et rochers est un habitat favorable à son installation.
Les chamois se regroupent en harde. Sa composition ne change pas de juillet à octobre où l’on trouve les mères avec leur chevreau, leur éterle (jeune femelle de 1 an) ou leur éterlou (jeune mâle de 1an), des jeunes et parfois des vieux boucs. Les boucs adultes ont quitté la harde et vivent en solitaire. Durant la période des amours, le rut, d’octobre à décembre on peut voir à flanc d’éboulis des « courses » effrénés de boucs poursuivant les femelles également appelées chèvres jusqu’à épuisement.
Après la période du rut, les mâles retournent à l’isolement. Au mois de juin, les femelles mettent bas d’un seul chevreau ou cabri.
La taille des cornes permet de connaître l’âge de l’animal. Les chevreaux de première année n’ont pas de cornes visibles, ceux de deux ans ont leurs cornes jusqu’au milieu des oreilles, les chamois de trois ans les ont aussi hautes que les oreilles et dès trois ans les cornes dépassent largement les oreilles. Sur les adultes, la forme des cornes permet de différencier les mâles des femelles. Pour les boucs, la corne est plus large à la base et forme un angle plus resserré.
 
Le groupe est réparti sur l’ensemble du Massif de Volx, Saint Maime, Villeneuve, Dauphin. Cet herbivore très inoffensif et peu farouche car non chassé sur notre territoire, peut être observé de ce fait, à quelques dizaines de mètres seulement. Nombreux randonneurs, photographes et autres passionnés de nature se ravissent de la présence le long des chemins de ce mammifère au pelage changeant selon les saisons. Un effectif fragile estimé à 25 chamois qu’il convient de protéger.
lire la suite
Petit patrimoine

Source de Bellevue

Une source située sur les crêtes sommitales du Luberon Oriental... cette curiosité étonnera plus d’un randonneur. Cette résurgence recueille l’eau d’infiltration du plateau de Bellevue. Elle a été canalisée pour desservir une fontaine dont la surverse rempli un bassin.
Dans notre région au climat sec méditerranéen, induisant des pénuries d’eau en période estivale, la construction d’un tel bassin permettait, entre autres, l’abreuvement du bétail. Aujourd’hui inutilisé, cet élément bâti de notre patrimoine a été restauré grâce à la volonté de bénévoles qui ont nettoyé et curé le bassin, débroussaillé le site et remonté le mur de soutènement selon les techniques de pierre sèche.
Cette oasis de fraîcheur est un lieu idéal pour pique-niquer à l’ombre des chênes pubescents en admirant le panorama d’ouest en est de la plaine de Forcalquier et de la Montagne de Lure jusqu’au pré-Alpes de Digne-les-Bains et ses Trois Evêchés.
lire la suite
Savoir-faire

Ecomusée l'Olivier

Au cœur d’un lieu hors du commun, un ancien four à chaux du XXe siècle, l’Olivier se révèle aux cinq sens. Grâce à des outils interactifs et audiovisuels et des activités sensorielles et amusantes, petits et grands découvriront la civilisation de l’Olivier.
De la biologie de l’arbre à sa mythologie, de l’élaboration traditionnelle des savons à l'utilisation de l'huile comme combustible d'éclairage, de  la taille de l'olivier à la récolte du fruit et de la fabrication de l'huile d'olive à l’exercice protocolaire de la dégustation, chaque étape du parcours est une invitation à voyager, à voir et à goûter la Provence et la Méditerranée.
Sur grand écran, les cueilleurs de Provence, d’Espagne, de Grèce ou encore du Liban récoltent leurs fruits et les portent au moulin. Une fois, le film terminé, flânez parmi les vitrines dont les objets évoquent la culture passée et actuelle de l’arbre mythique, ou asseyez-vous simplement sur un banc et écoutez la musique des mots que l’arbre suscite, les récits des voyageurs et des poètes.

Musée, boutique et salon de thé
Visite libre et gratuite

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h
Juillet & août: ouvert 7/7 aux mêmes horaires
Janvier & février: Fermeture annuelle

Tel : 04.86.68.53.15
Mail : contact@ecomusee-olivier.com
https://www.mb-1830.com/fr/ecomusee-olivier

lire la suite

Description

  1. Poteau Volx (Mairie) (375m) - Depuis la place des Félibres remonter la "rue des congés payés" puis la "rue maréchal Foch". Passer devant le lavoir, alimenté par une source  captée en mine d’eau, monter jusqu'à l'église Sainte-Victoire, passer sous le porche et suivre la "rue du greffe" jusqu'à l'ancien château (Balisage).
  2. Poteau Le Château (420 m) - Passer devant les anciennes écuries du château et prendre tout droit la "rue Pierre et Marie Curie". A la sortie du virage, sur votre droite, emprunter la "montée de la Capellanne" qui passe au pied du site d'escalade (Les rochers de Volx) et rejoindre une placette. Après les escaliers, le chemin passe sous la grotte de la Capellanne et continue l’ascension à flanc de colline jusqu’au carrefour suivant.
  3. Poteau Carrefour de la Garde (610 m) - Au carrefour prendre le chemin à droite pour rejoindre le sommet. Possibilité d'éviter l'ascension du sommet en continuant à gauche par le sentier qui rejoint directement le point 5.
  4. Poteau Sommet de la Garde  (720 m) - Prendre à gauche le chemin qui enjambe les restes d'un muret et continuer de niveau sur 800 m environ.
  5. Poteau Les Charbonnières (730 m) - Tourner à droite jusqu'à rejoindre une piste, la suivre par la droite jusqu'au prochain croisement.
  6. Poteau Carrefour de Bellevue (740 m) - Suivre la piste qui continue à droite, après avoir fait une halte rafraîchissante à la source de Bellevue. Quitter la piste dans son premier lacet en prenant à droite. Le sentier descend dans la combe boisée de Sarzen. Plus en aval, arrivé à une intersection en croix, prendre le chemin de droite puis continuer jusqu'à rejoindre l'ancienne route de Forcalquier face à la Roche Amère (carrière en activité). Prendre à droite en direction de Volx.
  7. Poteau Ecomusée l'Olivier (350 m) - Passer devant l'écomusée et 900m plus loin, au croisement, prendre à droite. Suivre le "chemin du Cavalier", la "rue du Moulin", la "rue Saint Joseph", le "cours Louis Pasteur" et la "rue des Congés Payés" afin de revenir au point de départ de l’itinéraire.

Itinéraire inscrit au Plan Départemental de la Randonnée des Alpes de Haute-Provence.
Départ : Place des Félibres (devant la mairie), Volx
Arrivée : Place des Félibres (devant la mairie), Volx
Communes traversées : Volx

Profil altimétrique


Recommandations

Cet itinéraire traverse un Espace Naturel Sensible et se trouve dans le Parc naturel régional du Luberon (espaces protégés).

En période de sensibilité aux incendies, l'accès aux massifs forestiers peut-être réglementé.

Lieux de renseignement

Agence de Développement des Alpes de Haute-Provence

8 rue Bad-Mergentheim, 04005 Digne-les-Bains Cedex

https://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/

info@ad04.fr

+33 (0)4 92 31 57 29

En savoir plus

Bureau d'Information touristique de Manosque

16 Place du Dr Joubert, 04100 Manosque

https://www.tourisme-manosque.fr/

manosque@tourisme-dlva.fr

+ 33 (0)4 92 72 16 00

En savoir plus

Transport

Limitons les déplacements en voiture, pensons aux transports en commun et au covoiturage. Tous les transports en commun sur zou.maregionsud.fr

Accès routiers et parkings

Depuis Manosque (7,5 km), prendre la D4096 en direction de Sisteron. A Volx, au rond-point, prendre la direction centre-ville.

Stationnement :

Place des Félibres (devant la mairie), Volx

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :