Vallée de l'Asse (Parcours vélo N°3)
>>
Accueil
>
Randonnée vélo
>
Vallée de l'Asse (Parcours vélo N°3)
Digne-les-Bains

Vallée de l'Asse (Parcours vélo N°3)

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Ambiance provençale de la vallée de l'Asse et de ses villages baignés de soleil, et ascension du col d'Espinouse avec un superbe panorama sur les massifs environnants au programme de cette boucle à vélo, la plus facile des 3 proposées depuis Digne-les-Bains.
Après un départ aisé, le circuit franchit une première fois les collines pour rejoindre la vallée de l'Asse. Puis à Bras d'Asse commence l'ascension du col d'Espinouse par une petite route agréable bordée de champs et de vieux chênes. Admirez la vue depuis le col avant d'entamer la descente qui demande de la concentration dans les quelques lacets serrés qui vous ramènent sur votre route de départ !

Les 4 patrimoines à découvrir

  • Histoire

    Alexandra David-Neel (1868-1969)

    Exploratrice, orientaliste, écrivain, fascinée par les routes et les voies de chemin de fer depuis sa plus tendre enfance, Alexandra David-Neel va être hantée pendant toute sa longue et laborieuse vie (101 ans). En 1911, elle part pour effectuer un voyage d’étude de dix-huit mois en Inde.
    Elle ne revient que treize ans plus tard après avoir parcouru l’Extrême-Orient en tous sens. Elle a notamment traversé le Tibet à pied, sous un déguisement de mendiante, qui lui a permis de vivre incognito, deux mois durant, dans la capitale interdite de Lhassa en compagnie de son fils adoptif, le jeune lama Yongden. De cet extraordinaire périple, elle ramène diverses études qu’elle publie avec succès.
    Le 8 septembre 1969, cette femme hors du commun meurt à Digne où, séduite par la beauté des Alpes-de-Haute-Provence, elle avait installé son pied à terre.

    A visiter : Le musée Alexandra David-Neel,
    27 avenue du Maréchal-Juin,
    04 000 Digne-les-Bains
    www.alexandradavid-neel.fr
  • Histoire

    Halte de Napoléon à Digne-les-Bains

    Arrivé le samedi 04 mars 1815 à midi, jour de marché, Napoléon pénètre dans la ville de Digne par la rue Mère de Dieu. Il déjeune à l'ancien hôtel du Petit Paris tenu par Louis Bausset (plaque commémorative sur la façade : 2 rue du Jeu de Paume). Les troupes bivouaquent sur le Pré de Foire et au cours Arès. L'Empereur quitte Digne vers 15h par le boulevard Gassendi (autrefois Chemin Neuf ) et le Grand Pont.
    Le Préfet Duval, pourtant prévenu la veille de l'arrivée de Napoléon, ne croyait pas à une avancée si rapide, avec seulement 32 hommes de garnison il n'a pas pu opposer une résistance armée à l'avancée de l'Empereur.
  • Pastoralisme

    Le pastoralisme

    En franchissant la barrière, vous pénétrez dans une zone pastorale gérée par le centre de formation agricole de Carmejane, situé au Chaffaut-Saint-Jurson. Depuis plus de 30 ans cet établissement forme les futurs professionnels de l’agriculture et de l’élevage. Une ferme expérimentale réalise des tests en grandeur nature des innovations spécifiques à l’élevage ovin dans les massifs préalpins. La qualité de la viande locale est d'ailleurs reconnue par un label rouge et une indication géographique protégée dénommée "Agneau de Sisteron".

  • Histoire

    Village abandonné de Lagremuse

    Après une courte ascension dans la chênaie, apparaissent les ruines du village de Lagremuse. Village fantôme, perché sur une arête rocheuse, dominant fièrement la vallée de la Bléone, Lagremuse témoigne aujourd'hui du terrible exode rural qui frappa les campagnes de la Haute-Provence à partir du milieu du XIXe siècle. L'abbé Feraud relate dans son "histoire, géographie et statistiques du département des Basses-Alpes", que 64 habitants peuplaient la petite commune en 1864. Le nom de Lagremuse vient du Provençal Lagramusa, qui signifie lézard gris.


Description

  1. P - Digne-les-Bains (590 m) - Du rond-point de l'office de tourisme, traverser le pont sur la Bléone, puis traverser à nouveau la rivière au rond-point suivant et prendre l'avenue sur la droite direction Nice.
  2. Giratoire René Vieto (590 m) - Continuer tout droit sur la route de Nice puis la quitter 250 m plus loin pour prendre à droite la D12. Peu après le golf, prendre la D17 qui monte à gauche direction Mézel.
  3. Croisement D17/D907 (580 m) - Au rond-point prendre à droite vers Mézel. Traverser le village, franchir le pont sur l'Asse et poursuivre dans la vallée jusqu'à La Bégude Eau.
  4.  La Bégude (485 m) - Prendre à droite à la sortie du village pour traverser à nouveau la rivière. A Bras d'Asse, prendre à droite devant l'église pour entamer l'ascension du col d'Espinouse. Peu après Saint-Jeannet, ignorer la route qui poursuit tout droit et rester sur la D8 qui bifurque à droite via un petit pont. Après le col, la route plonge dans la vallée de la Bléone.
  5. Croisement D8/D12 (490 m) - On débouche sur la D12 qu'il faut prendre à droite pour rejoindre l'itinéraire suivi au départ.

Station Station service vélo (lavage, gonflage, fontaine à eau) derrière l'office de tourisme de Digne-les-Bains (gare routière).
  • Départ : Office de tourisme de Digne-les-Bains
  • Arrivée : Office de tourisme de Digne-les-Bains
  • Communes traversées : Digne-les-Bains, Le Chaffaut-Saint-Jurson, Mezel, Beynes, Estoublon, Bras-d'Asse et Saint-Jeannet

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Agence de Développement des Alpes de Haute-Provence

8 rue Bad-Mergentheim, 04005 Digne-les-Bains Cedex

https://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/

Office de tourisme Provence Alpes Digne-les-Bains

Place du Tampinet, 04000 Digne-les-Bains

https://www.dignelesbains-tourisme.com/+33 (0)4 92 36 62 62

Transport

Limitons les déplacements en voiture, pensons aux transports en commun et au covoiturage. Tous les transports en commun sur zou.maregionsud.fr

Train des Pignes (ligne Digne-les-Bains - Nice) : cpzou.fr


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :