Route Napoléon à Cheval - Etape 1 : Peyroules - Castellane
>>
Accueil
>
Randonnée équestre
>
Route Napoléon à Cheval - Etape 1 : Peyroules - Castellane
Peyroules

Route Napoléon à Cheval - Etape 1 : Peyroules - Castellane

Histoire et patrimoine
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Cette 1ère étape départementale de la Route Napoléon à Cheval, labellisée Grand Itinéraire Equestre, permet de commencer en douceur la découverte de ce parcours dans les Alpes de Haute-Provence. La première perspective sur la ville emblématique de Castellane, aux portes des Gorges du Verdon, et Notre-Dame du Roch est un bon résumé de cet itinéraire aussi riche de patrimoines naturel que culturel.
Cet itinéraire propose une découverte du territoire des Alpes de Haute-Provence, depuis le petit village de Peyroules, situé à la limite avec les Alpes Maritimes. A la jonction entre les parcs naturels régionaux des Préalpes d'Azur et du Verdon, cet itinéraire boisé chemine doucement entre hameaux et collines jusqu'à Castellane.

Les 4 patrimoines à découvrir

  • Histoire

    Maison d'école et presbytère

    En 1844, Hilaire Bérard vend à la commune de Peyroules des immeubles destinés à servir de maison d'école et de presbytère "qui se compose de deux pièces au même niveau de la dimension chacune de cinq mètres cinquante de large par six et cinquante de long, se trouve contiguë au presbytère avec une écurie en dessous qui le met à l’abri de toute humidité [...]. L’une d’elles éclairée par trois grandes fenêtres, à l’est sera séparée par une cloison à hauteur d’appui et assez spacieuse pour servir de salle de classes, l’autre séparée en deux formerait deux chambres à l’usage de l’instituteur, mais pour la troisième pièce qui, suivant les vœux de M. le Ministre est nécessaire au dit instituteur, on pratiquerait une porte dans le mur de refente pour arriver dans une chambre du presbytère qui serait cédée du consentement de M. le curé, ainsi qu’à deux cabinets dont l’un servirait de bûcher pour la maison d’école, et l’autre d’archives à la Mairie. Du dit bûcher on arriverait toujours à couvert à un petit coin de terrain appartenant au dit Bérard (terrain que la nature semble avoir destiné pour des latrines en compensation de la chambre cédée). ». Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de Peyroules, maison d'école et presbytère, 15 août 1846, Archives départementales, dépôt de la commune de Peyroules.

    archives04.fr/les maisons d'école

  • Petit patrimoine

    Notre-Dame du Roc

    La chapelle Notre-Dame de Roc, dédiée à la Vierge, est érigée vers l’an mil lorsque les Seigneurs de Castellane installent leur château de défense au sommet du Roc. De cette époque, seul le mur sud établi sur le rocher a subsisté. Elle devient un lieu de pèlerinage au XVe siècle. L’intérieur comporte de nombreux ex-voto témoignant des prières exaucées par la Vierge. Son architecture a subi de nombreuses modifications au cours du temps, son apparence actuelle date de la fin du XIXe siècle.

  • Histoire

    Peyroules

    La commune de Peyroules est formée de quatre territoires autrefois distincts, représentant chacun une section de son plan cadastral. A l'ouest, la section A recouvre l'ancien territoire de la Bâtie. Au centre, la section B correspond au territoire primitif de Peyroules, dont le bourg castral, situé à 1200 m d'altitude, fut habité jusqu'au 19e siècle. L'habitat s'est ensuite déplacé, probablement à partir du 16e siècle, vers le fond de la vallée à la succursale du hameau de la Rivière qui sert aujourd'hui de chef-lieu. A l'est, la haute vallée de l'Artuby a constitué jusqu'au 14e siècle au moins un fief indépendant appelé la Foux. Au sud, dans la même vallée de l'Artuby se trouve le Mousteiret. Déserté vers la fin du 14e siècle, le territoire a été annexé à Peyroules, mais a constitué un fief autonome jusqu'à la fin de l'Ancien Régime.
    La croissance démographique est rapide (46 maison en 1504, 85 en 1698) et culmine en 1831 avec 620 habitants. Le cadastre de 1836 enregistre 331 immeubles, dont 131 maisons et 164 entrepôts agricoles. Depuis cette date, la population a fortement diminué. Réduite à 82 habitants en 1975, elle augmente à nouveau et a atteint 136 habitants en 1999.
    Peyroules se dote d’écoles. En 1863, elles sont installées au village chef-lieu, à la Bâtie et à la Foux, dispensant une instruction aux garçons. Il faudra attendre les lois Jules Ferry pour que les filles de Peyroules soient scolarisées.
  • Petit patrimoine

    Pont du Roc

    Le pont se trouve sur une voie antique, la via Vintinia, qui reliait Vence à Digne. Un gué ou un pont permettait alors de franchir le Verdon. Les historiens mentionnent un pont jeté sur la rivière dès 1052. En 1300, un nouveau pont fût construit, et détruit moins d’un siècle plus tard par le vicomte de Turenne qui dévasta la région. Celui que vous voyez aujourd’hui, l’un des plus anciens qui subsistent dans la Provence (1407), fut édifié par la communauté de Castellane au début du XVe siècle.

Description

  1. Poteau Peyroules Mairie (1 040 m) - Suivre la route D452 en direction de Malamaire jusqu'au carrefour de l'"Aco d'Isnard" (Balisage). Bifurquer à droite sur une petite route pour monter au plateau et par la piste rejoindre "Le Plan de l'Arbre".
  2. Poteau Le Plan de l'Arbre (1 090 m) - Jonction avec le GR®406, à suivre jusque Castellane. Prendre à droite la piste montant vers la colline de Trébec (Balisage). Traverser un plateau boisé et redescendre par une piste sur le hameau de "la Bâtie".
  3. Poteau La Bâtie (945 m) - Traverser la RN85 (prudence) et s'engager sur la petite route en face. A 600 m, prendre à droite, un sentier en sous bois qui monte vers la colline de Sébet. Traverser un plateau, gagner le "col de Sébet" et poursuivre le sentier descendant en sous-bois sur l'autre versant. Rejoindre la petite route D 132. La suivre sur la droite et la couper une fois avant de gagner le village de La Garde par un chemin de terre sur la gauche. Passer devant l'église Notre-Dame des Ormeaux et son aire pique-nique.
  4. Poteau La Fontaine (925 m) - Prendre à gauche et traverser le village de La Garde pour rejoindre la Route Napoléon. Suivre la route jusqu'à la chapelle Saint-Sébastien et prendre à gauche un chemin qui descend vers la plaine. Au camping La Ferme, suivre la petite route d'accès qui rejoint la Route Napoléon N85 à "L'hubac de la Lagne". Suivre la N 85 et traverser le Verdon au "Pont du Roc" pour entrer dans Castellane.

Itinéraire inscrit au Plan Départemental de la Randonnée des Alpes de Haute-Provence.
  • Départ : Village de Peyroules
  • Arrivée : Bord du Verdon, Castellane
  • Communes traversées : Peyroules, La Garde et Castellane

Profil altimétrique


Recommandations

Ce 1er tronçon de la Route Napoléon à Cheval dans les Alpes de Haute-Provence emrpunte en grande partie des sentiers de collines et des petites routes entre les hameaux mais il comporte 2 passages sur la N85, route fréquentée, surtout l'été (une section de 200 m à La Garde et une section de 800 m à Castellane). Prudence.

Lieux de renseignement

Agence de Développement des Alpes de Haute-Provence

8 rue Bad-Mergentheim, 04005 Digne-les-Bains Cedex

https://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/

Office de tourisme de Castellane

Rue Nationale, 04120 Castellane

http://www.verdontourisme.comcontact@verdontourisme.com+33 (0)4 92 83 61 14

Transport

Limitons les déplacements en voiture, pensons aux transports en commun et au covoiturage. Tous les transports en commun sur zou.maregionsud.fr


Accès routiers et parkings

Depuis Castellane (15 km), suivre la N85 en direction de Nice puis la D452 jusqu'au centre du village de Peyroules.

Stationnement :

Devant la mairie, centre du village de Peyroules

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :